étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Désormais

Aller en bas 
AuteurMessage
gigi

gigi

Messages : 1433
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 73
Localisation : 33140 villenave d'ornon

Désormais Empty
MessageSujet: Désormais   Désormais I_icon_minitimeMer 3 Oct - 19:58

Désormais P73q
Désormais

Hier encore, tu avais vingt ans
Et for me, formidable tu étais.
Tu ne t’es pas laissé aller, toi l’émigrant,
De ta bohême, tu n’as rien oublié.

Tu étais un enfant de la guerre,
Avais un cœur rempli de noblesse
Tu aimais le palais de tes chimères
Et tu avais su garder ta jeunesse.

Tu voulais être un grand comédien
Et te voyais déjà au firmament.
Tu fus un grand artiste sans être cabotin
Et à Tobrouk, éclata ton talent.

Qui te remplacera toi l’immense poète 
Qui ne voulais partir qu’à l’âge de cent ans?
Pour nous tous, tu étais un grand maître,
Ensemble, on n’a pas vu passer le temps.

Désormais, on ne te verra plus sur scène,
Toi l’Arménien qui en fit du chemin,
Tu es parti trop tôt, nous laissant dans la peine,
Le rideau est tombé, clôturant ton destin.


Ghislaine Coudert
3.10.2018
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghislainepoesie.free.fr
 
Désormais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de gueule : 14 juin 1940 défaite allemande
» Désormais, Mack parle !
» Frontaliers dans le collimateur d'un côté. Mais de l'autre ?
» AFRICABLE, est désormais diffusée sur le bouquet de c@n@ls@t
» Pensez-vous que la censure n'est plus nécessaire désormais ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Poésie prose et poésie libre.-
Sauter vers: