étoiledefée
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
STANLEY Coffret outils 38 pièces
19.99 € 34.30 €
Voir le deal

 

 Pollen

Aller en bas 
AuteurMessage
Allover



Messages : 27
Date d'inscription : 08/10/2010

Pollen Empty
MessageSujet: Pollen   Pollen I_icon_minitimeJeu 30 Déc - 10:40

Assis sur sa montagne, tel un dieu aux milles reliques,
Le marchand d’exemples tissait une trame maléfique.
Il soufflait, aux quatre vents, des menaces apocalyptiques
Qui laissaient, aux passants, le goût amer du tragique.

Une fleur poussée, par la vie, sous ses airs hypnotiques,
Suivait la courbe solaire, en dépit de sa rhétorique,
Seule lueur à laquelle ses pétales donnaient la réplique
Par des couleurs à la nitescence galactique.

L’insoumise agaçait le spéculateur en casuistique,
Dont l’humeur s’enflammait à la vue des sceptiques.
Il jura, sur son mont, la mort de ce cœur agnostique,
Pour que s’éteigne sa beauté devenue anachronique.

Comme ses sœurs, qu’elle étouffe ses airs bucoliques,
Qu’elle vénère la grisaille par peur d’un destin tellurique,
Que ses rêves ne soient que mortels et prophétiques,
Fuyant l’enfer, qu’elle le vive sur terre par tactique.

Irrésistiblement attirée par la clarté de l’astre photonique,
La frêle plante se dressait, éclatante flamme exotique,
Délivrant, au monde, sa vie : une symphonie chromatique.
Apprêtée de mille coloris, elle donne au vent sa rythmique.

Les fleurs aux teintes grises et à la posture monastique
Relevèrent leur corolle vers cette vision mirifique.
Les rumeurs de ces saintes, éprises de son allure magnifique,
Se firent envol de pollen, floraison atavique.

Elles oublièrent les mornes cantiques,
Exhalèrent milles odeurs, fragrances magiques.
Les airs sont les supports artistiques
Où leurs cœurs dansent et s’imbriquent.

L’orateur, sur son trône, frissonna à cet air poétique,
Oubliant ses sermons sur les jours fatidiques.
Rêveur, sous les ocres, il se changea en un être stoïque,
Humant le pollen auquel il se croyait allergique.

Allover 2010
Revenir en haut Aller en bas
lilo

lilo

Messages : 2182
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 26
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

Pollen Empty
MessageSujet: Re: Pollen   Pollen I_icon_minitimeVen 31 Déc - 23:44

Tout d'abord je te souhaite une bonne année ....


La bonne humeur, les bonnes ondes sont contagieuses, ainsi un seul être peut redonner l'espoir, la joie autour de lui par son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
nicole chaput

nicole chaput

Messages : 1945
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 74
Localisation : Québec

Pollen Empty
MessageSujet: Re: Pollen   Pollen I_icon_minitimeVen 7 Jan - 1:12

Bonsoir Allower, je tiens à te féléciter pour la recherche des rimes , cela a dû être de la recherche pour trouver les bons vers pour ton sujet, bravo pour ta créativité. Nicole. j'adore kiss
Revenir en haut Aller en bas
Allover



Messages : 27
Date d'inscription : 08/10/2010

Pollen Empty
MessageSujet: Re: Pollen   Pollen I_icon_minitimeSam 8 Jan - 12:32

Je vous souhaite à tous une heureuse et bonne année. C'est tout à fait celà Lilo : un peu d'espoir dans une période où il est de bon ton de s'adonner à la sinistrose, ça ne peut pas faire de mal.
Merci Nicole, les rimes en "ique" n'ont pas une sonorité très agréable à l'oreille mais j'aime bien en jouer et essayer d'en tirer de la poésie.

Revenir en haut Aller en bas
shangaan

shangaan

Messages : 953
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 83
Localisation : sur les chemins du monde

Pollen Empty
MessageSujet: Re: Pollen   Pollen I_icon_minitimeLun 10 Jan - 9:11

tu as parfaitement rèussi Allover !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pollen Empty
MessageSujet: Re: Pollen   Pollen I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pollen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Poésie prose et poésie libre.-
Sauter vers: